SNOWBOARD ET NORDIQUE : PARÉS POUR LES MONDIAUX

SNOWBOARD ET NORDIQUE : PARÉS POUR LES MONDIAUX

Classé dans : SKI ALPIN

Après les alpins à Tarvisio en Italie, les snowboardeurs et les nordiques des équipes de France handisport ont rendez-vous avec leurs Mondiaux du 2 au 7 février à Big White au Canada et du 11 au 19 février à Finsterau en Allemagne.

En snowboard, deux Français sont à suivre de près.

> Cécile Hernandez (Les Angles, notre photo à droite), vice-championne Paralympique à Sotchi, a remporté le classement général de la Coupe du Monde de snowboard en 2015 et 2016 et part comme à son habitude le couteau entre les dents.
« Je suis très très motivée. Je manque un peu d’entraînement spécifique en snowboardcross du fait du peu d’enneigement en ce début de saison. Mais j’espère faire la différence à l’envie et je vise clairement deux podiums », explique-telle.

> À ses côtés, Maxime Montaggioni (Nice, notre photo à gauche) vivra ses premiers Mondiaux. Le jeune snowboardeur est sur une bonne dynamique puisqu’il est monté à deux reprises sur le podium de la Coupe du monde de Landgraaf (Pays-Bas) en début d’hiver.
« Avant de partir, j’ai pu faire le plein d’énergie dans mon club à Isola 2000. Pour cette première, je compte bien me donner à fond. Si je pouvais continuer sur ma lancée de podiums de début de saison, ce serait… parfait ! »

LE PROGRAMME DES MONDIAUX SNOWBOARD
2 et 3 février : Entraînement snowboardcross
4 février : Compétition snowboardcross (10h : qualification – 13h : finales)
6 février : Entraînement banked slalom
7 février : Compétition banked slalom (10h : qualification – 13h : finales)

 

Les nordiques seront eux aussi attendus de pied ferme en Allemagne à Finsterau.

> Lors de leur dernière Coupe du Monde en Ukraine, Benjamin Daviet (Armée de terre – Le Grand Bornand), Thomas Clarion (Bonneville) et Anthony Chalençon (Morzine) n’ont pas ramené moins de sept médailles dont six victoires.
Tous défendront leur titre par équipes, arraché en 2015 aux Russes, alors indétronables. Benjamin Daviet, qui avait décroché cinq médailles en 2015, est motivé comme au premier jour :
« Je pars avec une envie de dingue. J’ai comme objectif de ramener une médaille d’or minimum en biathlon et de conserver notre titre en relais. J’espère frapper un grand coup. Cela concrétiserait vraiment le travail effectué tout au long de l’année. »
Thomas Clarion et son guide Antoine Bollet, tout comme Anthony Chalençon et son guide Simon Valverde, auront à coeur de confirmer leur récente montée en puissance.

LE PROGRAMME DES MONDIAUX NORDIQUES
11 février : Biathlon moyenne distance
12 février : Sprint ski de fond
14 février : Biathlon individuel
15 février : Relais mixte et open en ski de fond
16 février : Longue distance ski nordique
18 février : Sprint biathlon
19 février : Moyenne distance ski de fond