big_photo_455015_10728542_2013030357464106
Historiquement, le ski alpin est la première activité sportive pour personnes en situation de handicap à se structurer, dans les années 1950. Elle est bien sûr présente, avec d’autres, lors de la constitution de la première Fédération en 1963, qui prend en 1977 le nom de Fédération Française Handisport. Elle regroupe à ce jour plus de 30 disciplines.

La Fédération Française Handisport s’efforce depuis de nombreuses années de rendre accessible, au plus grand nombre, les sports de neige. Ainsi, quatre sports sont organisés en France : le ski nordique, le biathlon, le ski alpin et le snowboard, répondant chacun à des caractéristiques bien spécifiques.

 

  • Le ski alpin permet de découvrir, en compétition ou en loisir, le plaisir et les sensations de la glisse. De nombreux clubs handisport, sont dotés de matériels spécialisés et de moniteurs formés permettant d’accueillir tous types de handicap, dans des conditions de sécurité et de confort adaptées à la pratique.

 

  • Le ski nordique offre des sensations de glisse et de plaisir nature. Il permet notamment d’acquérir de nouvelles habiletés motrices et cardio-vasculaires. Le ski nordique handisport regroupe deux disciplines : le ski de fond et le biathlon qui se pratique en skating ou en pas alternatif pour le sportif debout alors que le skieur assis, quand à lui, évoluera en « luge nordique ».

 

  • Le snowboard handisport fait partie des sports ayant une orientation plus ludique et plus « fun » recherchée notamment par les jeunes sportifs. Il offre des sensations de glisse et de plaisir nature. Il permet aussi d’acquérir de nouvelles habiletés motrices. Le para-snowboard regroupe deux disciplines : le snowboard cross et le banked slalom.